Zero dark thirty

Zero Dark Thirty : affiche

de Kathryn Bigelow

Jessica Chastain, Jason Clarke, Jennifer Ehle, Kyle Chandler, James Gandolfini

4/5

2003, deux ans après les attaques du 11 septembre, Maya, une agent de la CIA, débarque à l’ambassade du Pakistan pour travailler sur des pistes, afin de retrouver Ben Laden ainsi que tous ces bras droits. Fraichement débarquée, elle doit se familiarisée avec les techniques de tortures sauvages employées pour faire parler les membres d’Al quaida, supervisée par Dan, qui est déjà sur place depuis quelques temps et qui commence à saturer avec les tortures et interrogatoires musclés. Maya passe donc ces journées à disséquer les infos et autres sources qui débarquent par milliers tout les jours à l’ambassade, seul poste avancé qui dédie tout le travail à la traque des membres d’Al quaida. Les années passent et les pistes ne donnent pas ce qu’elles promettaient à la base, mais Maya n’est pas du genre à se laisser décourager ou à abandonner.

Zero Dark Thirty : photo

Au départ le sujet ne m’emballait pas trop, Ben Laden, Al quaida, le 9/11 tout ça traité dans un film US, j’avais un peu peur que ça donne un film patriotique, sans subtilité, ni crédibilité, mais ce ne fut pas le cas. Ce qui m’a décidé, c’est d’abord Kathryn Bigelow, qui n’a pas réalisé beaucoup de films mais qui a prouvé plus d’une fois qu’elle avait du talent derrière une caméra, et autre argument de poids, le casting. J’aime beaucoup Jessica Chastain, je l’ai vu dans de nombreux films maintenant et je l’a trouve vraiment douée. Elle joue avec brio sans jamais trop en faire, le rôle de Maya, cette analyste de la CIA, envoyée au Pakistan pour étoffer son expérience sur le terrain et éplucher à la source des infos plus ou moins viables. Ici, pas de glamour, pas de romance, elle n’est pas une super héroïne, mais ultra intelligente, elle s’impose très vite au sein de l’équipe qui travaille avec elle et qui se trouve sur place depuis plus longtemps; elle fait passer son boulot avant tout, l’objectif est de trouver les bras droits de Ben Laden, puis au fil des années, trouver Ben Laden en personne, ça devient une vraie obsession, plus rien d’autre n’a d’intérêt à ses yeux, et c’est seulement grâce à son acharnement, son assurance et son a plomb qu’elle arrivera à ses fins.

Zero Dark Thirty : photo Jennifer Ehle

Autour de la talentueuse Jessica Chastain, on trouve Jason Clarke, vu dans plusieurs films dans des seconds rôles surtout et dernièrement dans Des hommes sans loi. Il joue très bien les agents préposés à la torture, qui décide de repartir à Washington avant de devenir fou, après qu’il s’est vu plus ému par la mort de ces singes que par les séances de tortures qu’il dirigeait. Autre tête d’affiche, avec Kyle Chandler, que l’on voit souvent dans des seconds rôles au cinéma ces derniers temps, surtout connu pour son role titre dans la série Demain à la une, et aussi Jenifer Ehle, alias Elizabeth Bennett, qui joue ici une agent expérimentée de la CIA.

Zero Dark Thirty : photo Jessica Chastain

Zero Dark Thirty : photo James Gandolfini

Qu’en est t-il de la crédibilité du film? on ne saura jamais comment les enquêtes se sont réellement déroulées, ni ce qu’on donné réellement les interrogatoires musclés ou les tortures quotidiennes. Le film nous montre longuement, surtout au début, comment une séance de torture mentale et physique se déroulait, comment les agents d’analyse, travaillaient les infos qu’ils recevaient sans ordres logiques, les conclusions, les risques, les tests, comment faire avec une hiérarchie qui doit rendre des comptes à des supérieurs qui sont soumis à des politiciens. Le film consacre aussi une grosse partie à l’assaut en 2011 par un groupe commando, comment la décision a été prise, comment la cachette de Ben Laden à été découverte et comment elle a été prise d’assaut. La scène d’assaut est visuellement hypnotisante, on sent la tension des hommes, on sent la tension de Maya qui attend ce moment depuis plus de 8 ans.

Zero Dark Thirty : photo

Le film nous montre aussi via le quotidien des personnages, quelques évènements majeures de la décennie en rapport avec l’affaire, comme l’explosion du Marriott à Islamabad, la série d’explosions à Londres, ou encore le changement de président, avec la sortie de Bush et l’entrée de Obama.

Zero Dark Thirty : photo

Zero Dark Thirty : photo Kyle Chandler

La mise en scène est donc impeccable, ça a toujours été le point fort de Kathryn Bigelow, elle sait mettre en scène les personnages, les situations, et les scènes d’action musclées sont très réussies, très réalistes, quasi documentaire. J’ai beaucoup aimé les 3 dernières minutes aussi, sobre et qui conclut bien le film.

Zero Dark Thirty : photo Jessica Chastain, Kyle Chandler

Zero Dark Thirty : photo Joel Edgerton, Nash Edgerton

En bref, un film parfaitement mis en scène, des acteurs très bons, des personnages guidés par leur obsession, des scènes d’action menées par une main de maitre, sans musique ni fioriture, une tension parfois palpable. Le film est long, 2h30, mais on comprend qu’il faut du temps pour montrer aux spectateurs le temps que ça a pris pour se relever, et pour trouver les pistes utiles. Le film nous épargne l’insulte de nous faire croire que le corps de Ben Laden fut jeter au dessus de l’océan par les forces d’intervention. Un film intéressant qui ne prend jamais parti, des personnages intéressants et une mise en scène puissante.

Advertisements

2 thoughts on “Zero dark thirty

  1. Je me posais la question si dans ce film on le voyait souvent Kyle Chandler, parce que ça me donnerait une raison de plus d’y aller lol
    Je l’adorais en Coach Taylor dans Friday Night Lights

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s